samedi 31 janvier 2009

THE LAST REMNANT

Cours Forest, cours !

Square Enix
Genre : RPG
Verdict: 3/5

Si vous avez manqué le début
Dans l'univers médiéval bien tranquille et pépère de Last Remnant, les humains cotoient des hommes-chats à quatre bras et des gros poiscailles humanoïdes à la voix rocailleuse. On y pratique la magie comme dans tout RPG qui se respecte, et bien évidemment les différents royaumes peuplant ce monde se mettent sur la gueule pour tromper leur ennui.
Des artefacts, qu'on nomme Rémanences, sont l'objet de ses luttes sans fin. Ils prennent des formes diverses, des épées monumentales plantées dans le sol et plus hautes que les églises, ou des créatures gargantuesques figées au milieu des bourgades. Personne ne sait vraiment se qu'elles foutent là, moult légendes circulent à leur propos. Ce dont on est sûr cependant, c'est que les monarchies qui possèdent des Rémanences se la pète grave et sont jalousement convoitées par leurs voisins mesquins.
Heureusement comme dans tout RPG Japonais qui se respecte un ado va sauver tout le monde parce que les méchants ont enlevé sa soeur lors de la séquence d'intro (les cons)...

vendredi 2 janvier 2009

Neuromancien (William Gibson)

Case le hacker est le meilleur dans son domaine. Branché sur la matrice virtuelle par son interface neuronale il parcourt le cyberespace en quête d'informations confidentielles, extirpant les données protégées derrière les Glaces, les programmes anti-intrusion mit en place par les entreprises.
En voulant jouer un double-jeu, le pirate va subir un cinglant revers. Le voila à présent obligé d'accepter l'offre risquée d'un duo énigmatique, Molly la "Samouraï augmentée" et l'ex-militaire Armitage.


Lorsqu'un roman fonde à lui tout seul un genre, en l’occurrence le Cyberpunk, c'est du lourd. Même s'il a été écrit il y a 25 ans cette année, nous effleurons à peine aujourd'hui les technologies décrites dans le livre. Où est le cyberespace quand nous devons nous contenter d'Internet ? Où sont les "augmentations" destinées au corps humain ? Quelle Intelligence Artificielle peut répliquer la complexité d'un cerveau humain ? Sans doute faudra-t-il patienter encore un paquet d'années avant d'en voir un usage grand public.
Mais Neuromancien n'est pas qu'une géniale - et flippante - anticipation sur notre futur technologique. Il laisse entrevoir, avec là encore deux décennies d'avance, l'importance des données numériques dans un monde où les corporations capitalistes sont au dessus des états et où l'information est le pouvoir. Il propose aussi un arc narratif riche pour son héros Case, même si la profusion de rôles secondaires et une intrigue alambiquée demandent un certain effort de la part du lecteur pour saisir toutes les implications de l'histoire.