dimanche 23 février 1997

KING'S FIELD 2

(3D - Note : 2/10 - Version USA) by Ascii. 1 Player / Memory Card 3 Blocks.

Pour ceux qui ont connu le temps béni de Dungeon Master sur Atari 520, King's Field 2 se rapproche fortement de son ambiance et de sa réalisation ! Imaginez un mélange de Doom et de Jeu de Rôle, avec une vue en 3D datant de l'an 40 !
Bien sûr le scénario est là, assez classique d'ailleur puisque vous incarnez le Prince Lyle, fils du Roi Alfred, partant à l'aventure dans son royaume. Le gros problème de ce jeu est avant tout sa technique 3D poussive et ses textures laides. On progresse très lentement et les rencontres interessantes sont assez rares mis à part les ennemis.
Le but est généralement de trouver les bonnes clés ou de donner les bons objets aux bonnes personnes. Le système de Niveau est archaïque et l'inventaire réduit à sa plus simple expression. Idem pour le système de magie fonctionnant à base d'objet que l'on ramasse en explorant le pays. Le seul avantage de ce jeu est de proposer des scènes extérieures et intérieures et que les personnages rencontrés parlent. Un peu léger non ?

Alors que Square sort Final Fantasy 7 sur Playstation il est inconcevable de jouer à King's Field 2 après !!!

dimanche 2 février 1997

SUIKODEN

(2D/Isométrique - Note : 8/10) by Konami. 1 Player / Memory Card 2 Blocks. Notice en Français/Textes à l'écran en ANGLAIS.

Le meilleur RPG (Style Japonais) disponible en ce début 97. Vous allez vivre les aventures du fils d'un des cinq Généraux Impériaux de l'Empire de la Lune Ecarlate. Mais votre père part combattre l'ennemi dans les contrées du Nord et vous devez sortir pour la première fois de votre cocon familial, protégé par vos serviteurs et vos amis, pour joindre l'armée Impériale. Une Grande Histoire commence alors... Pour ceux qui ne connaissent pas les RPG (Role Playing Games) Japonais, voici quelques indications : ce sont des jeux de style Final Fantasy (sur Nintendo) dans lesquels vous dirigez un groupe de personnages. Chaque Personnage est déterminé par des Caractéristiques chiffrées (Expérience, Attaque, Défense, Magie, Vitesse, etc...) qui servent surtout en Combat pour manier des armes et lancer des sorts.

La plupart des rencontres avec les monstres ennemis sont aléatoires et rapportent des Points d'Expérience (pour augmenter les Caractéristiques des Héros) et de l'Or (pour acheter des Armes, Armures et Equipements). Les combats sont très détaillés : il faut donner des ordres à chaque Personnage qu'on contrôle (Attaque, Défense, Magie, Utiliser Objet...). Les visites dans les Villages ou les Lieux spéciaux permettent de sauvegarder sa position, de faire du commerce et de recruter de nouveaux héros. Certains sont très utiles pour les batailles (ninjas, Elfes, Marchants, etc...), d'autres ne sont pas indispensables mais donne lieu à de petites quètes et permettent d'accéder à certaines options (régler le style des fenètres d'écran, écouter les musiques du jeu, faire des parties de cartes, avoir une carte du monde détaillée...).

Si les graphismes font un peu trop "Megadrive", les effets spéciaux et les musiques sont en revanche parfaits ! L'histoire est réellement pleine de rebondissement, on découvre peu à peu le Royaume au fur et à mesure des missions et les centaines de personnages rencontrés ont chacun une vie propre et un destin. Cependant, lorsque vous discutez avec les Personnages principaux et que des choix vous sont proposés, cela ne semble pas influencer beaucoup le déroulement de l'histoire. Après 8 heures de Jeu, il semble que je ne sois encore qu'au tout début de scénario : Je viens juste de diriger ma première Grande Bataille dans une sorte de mini-wargame où deux armées s'affrontent. Pour la Magie, les Runes permettent de lancer des sorts quand on les "Attache" à un personnage (grace aux Maitres des Runes dans certains Villages). Les Sorts sont très spéctaculaires (Merci la Playstation !) et on découvre chaque nouveau sort avec délectation (par exemple, Deadly Fingertips fait apparaître un cercle transparent autour de l'ennemi et l'engloutit !!!). On équipe chaque nouveau combattant qui rejoint l'Armée de Libération et on suit son évolution de combats en combats... c'est captivant !
Pendant les Affrontements, on peut même combiner deux Personnages particuliers pour réaliser des Attaques spéciales qui font mal. La première difficulté est le Dragon qui protège le futur Château-Quartier Général. Il faut atteindre le Niveau 17 ou 18, avoir pas mal de "Medecine" et surtout les Sorts Magiques de Cleo avec la Rune de Feu. Vivement d'autres RPG, en attendant Final Fantasy 7 fin '97, et en Français !



Jeu fini : Il faut environ 25 heures pour finir Suikoden si vous cherchez comme moi tous les Persos cachés (il y en a 108 en tout qui peuvent joindre votre chateau !). L'Histoire est passionnante, chaque Personnage suit sa propre destinée et beaucoup se sacrifient pour leur idéal. Cela donne une aventure géniale et prenante. Les choix offerts sont par contre assez restreints, et on se retrouve souvent devant une seule véritable solution (le programme vous donne même à la fin du jeu un choix entre UNE seule réponse !). Les passages difficiles sont bien sûr les combats contre les différents Boss qu'il faut battre. La Combo entre Personnages la plus efficace pendant les combats est pour moi le Hero avec Kai (Master-Pupil) qui touche TOUS les ennemis et, en ce qui concerne la magie, Cleo équipée de la Fire Rune, Flik de la Lightning Rune et Kirkis de la Water Rune (pour les soins). Je n'ai pas réussit à mettre en oeuvre les Combos entre Runes (alliance de 2 magies ?) qui semblent assez puissantes. Si vous souhaitez collecter tous les persos, rendez-vous sur www.gamefaqs.com pour la solution détaillée.

samedi 1 février 1997

Ce blog touche à son début.

ATTENTION
CE BOLG N'EST PAS
UN BOLG SUR
LE CYCLIMSE

MERCI DE VOTRE     
COMPREHENSION    



Étonnant, non ?